Projet d'inventaire des moules

Enquête sur les moules d’eau douce indigènes (Unionacea) et les poissons (famille: Cyprinidae, Salmonidae) à Kenauk
– André Martel, Noel Alfonso et Jacqueline Madill (Musée canadien de la nature)

Les moules d’eau douce jouent un rôle crucial dans les écosystèmes aquatiques, notamment en ce qui concerne le cycle des éléments nutritifs, la filtration de l’eau, l’oxygénation du substrat et la création d’habitat. Les moules d’eau douce et les poissons sont liés en deux manières: le poisson est un lien essentiel dans la vie de la moule et les deux groupes font face à des menaces considérable. Les moules d’eau douce font partie des groupes fauniques les plus menacés au monde, près de 30% des espèces au Canada étant considérées en péril. Les causes principales du déclin des deux groupes sont la perte d’habitat, la fragmentation, la dégradation, la surexploitation, les espèces non indigènes et les changements climatique. Les buts de ce projet sont 1) d’inventorier les espèces de moules et de poissons, en particulier la moule perlières de l’est récemment découverte à Kenauk et 2) déterminer si l’omble de fontaine est le poisson hôte utilisé par les moules pour se métamorphoser et se disperser.

Résultats à venir